Communications

Comment identifier des modificateurs de maladies neurodégénératives chez la mouche ?

By décembre 8, 2017

L’expression d’une protéine mutée toxique (Ataxine3-78Q – SCA3) dans les photorécepteurs de la mouche entraine une dégénérescence progressive de la rétine (SCA3 = control early stage vs. SCA3 + control late stage). Ce phénotype est sauvé lorsque la protéine transporteur KPNA3 est réprimée (KPNA3 KD).

 

« Targeting    the    intracellular    localization    of    ataxin-3    as    novel    treatment    approach    for    Spinocerebellar    Ataxia    Type    3    (SCA3) » . Congrès IARC 2017, International Ataxia Research Conference 2017, Pise, Italie, 27-30 septembre 2017.