Équipe Physiologie de l’axe gonadotrope (ERL U1133 INSERM)

Responsable : Joëlle Cohen-Tannoudji (PR P7)

Principales techniques utilisées

  • Cultures organotypiques, cultures primaires de cellules hypophysaires et de cellules de la granulosa, cultures de lignées cellulaires eukaryotes
  • Western blot, immunohistochimie, ELISA d’hormones gonadotropes et d’AMH, GST-pull down, co-immunoprécipitation
  • Hybridation in situ, qPCR, clonage, mutagenèse dirigée, transfections stables et transitoires de cellules eucaryotes, mesure d’activité de promoteurs, immunoprécipitation de chromatine sur cellules ou tissus in vivo (ChIP), retard sur gels (EMSA), analyses transcriptomiques (microarrays, ChIP on Chip, immunoprécipitation de complexes miRNA
  • Signalisations cellulaires sur Plateau FlexStation 3