Partenaires


Univ Paris Diderot CNRS


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Plates-formes > Plateau Imagerie

Plateau « Imagerie »

par Florent Busi - 18 novembre 2014

Plateau « Imagerie »
Responsables : Dr. E. Cabet (équipe 4 de BFA), Pr. P. Vicart (équipe 4 de BFA)

La charte d’utilisation du matériel doit être appliquée. Celui-ci ne peut être utilisé que par des personnes ayant été formées par la responsable du plateau Imagerie.

Le plateau se compose des éléments suivants :

  • un microscope confocal Zeiss LSM 700 (Objectifs x10, x40, x63)
  • un microscope inversé à fluorescence Zeiss Axio A1 Observer (Objectifs x10, x40)
  • un système de microscopie quantitative Leica DM95 composé d’une caméra haute précision
  • un stéreomicroscope à fluorescence (Leica), sous la responsabilité d’H. Tricoire (Equipe 7 BFA)

Contexte d’utilisation du microscope confocal Zeiss LSM 700 et du microscope inversé à fluorescence Zeiss Axio A1 Observer
Un microscope confocal est un microscope photonique, composé :

  • de sources de lumière : différents L.A.S.E.R.
  • d’un trajet optique qui comprend des pinholes réglables (petits trous), des miroirs pour balayer le faiseau du L.A.S.E.R sur l’échantillon, des objectifs et des oculaires.
  • de capteurs et de photomultiplicateurs.

Fonctionnement
Il faut marquer les échantillons à étudier avec des fluorochromes, qui sont alors excités par le L.A.S.E.R. qui convient. Pour cela, le faisceau du rayon L.A.S.E.R. est balayé sur l’ensemble de l’échantillon grâce à un jeu de miroir. L’émission des fluorochromes, résultant de l’excitation, est captée par le photomultiplicateur et l’image est reconstituée point par point sur l’écran. De plus, grâce à la présence du pinhole devant le détecteur, seule la fluorescence provenant du plan focal est captée. La fluorescence hors focus est bloquée.

Images obtenues
Obtention d’images de fluorescence des marqueurs présents dans l’échantillon étudié. Les images ne sont composées que de la fluorescence émise au plan focal.

Avantages

  • Très faible profondeur de champs (environ 400 nm). RESOLUTION AXIALE (en z) : 400nm (contre 580 nm), LATERALE (en x et y) : 150 (contre 230nm).
  • Images nettes (sans traitement), sans flou parasite : coupe optique. Reconstruction 3D rapide

Inconvénients

  • Résolution temporelle faible. La vitesse de balayage ne permet pas l’acquisition de phénomènes dynamiques rapide.
  • Nombreux paramètres à régler pour optimiser la qualité des images obtenues.
  • Possibilité de photodestruction et photoblenching.
  • Choix des fluorochromes limités par les caractéristiques des lasers présents